kneeboard guide
sports nautiques

Kneeboard : Qu’est-ce que c’est, comment ça marche et quelles sont les meilleures planches ?

1.2kviews

Le kneeboarding est un sport nautique qui combine les caractéristiques du surf, du ski nautique et du wakeboard.

Le kneeboard a été inventé par des surfeurs du sud de la Californie pour remplacer le wakeboard et le ski nautique, et se pratique sur des surfaces d’eau plates. Les premières planches à genoux ont été produites dans les années 1950, mais n’ont connu un succès commercial que dans les années 1970.

kneeboarding

En 1980, l’International Kneeboard Association (IKA) a été fondée et a établi les premières règles de ce sport.

Grâce à l’abaissement du centre de gravité dû au fait que cette activité se déroule sur les genoux, les adeptes du kneeboard peuvent réaliser de nombreuses acrobaties avec moins de risques de blessures que d’autres sports nautiques tels que le surf ou le wakeboard.

 

Qu’est-ce que le kneeboard ?

Le kneeboard est un sport nautique qui consiste à s’agenouiller sur un kneeboard, attaché à un bateau qui le tire sur l’eau.

Le rider tient fermement la planche avec ses mains et se déplace sur l’eau en effectuant des cascades, des figures et des sauts.

Ce sport offre une expérience unique, combinant la vitesse de l’eau avec le défi de l’équilibre et du contrôle sur la planche. Il peut être pratiqué par des personnes d’âges et de niveaux différents, et constitue une forme populaire de divertissement aquatique dans de nombreuses destinations touristiques et stations balnéaires.

 

Comment faire ses premiers pas sur une planche à genoux

Le kneeboard est souvent considéré comme une activité d’initiation aux sports nautiques, plus facile que le ski nautique ou le wakeboard. Voici cinq étapes pour monter sur une planche à genoux :

  1. Démarrez sur le ventre : allongez-vous sur la planche, les pieds dans l’eau derrière vous, fixez la poignée du câble de remorquage et équilibrez votre poids sur la planche.
  2. Se hisser sur la planche : Lorsque le bateau commence à accélérer, se hisser lentement en ramenant les genoux vers les coudes et en équilibrant la planche sur les talons.
  3. Genoux en l’air : lorsque vous êtes à l’aise sur le marchepied, fixez la sangle du marchepied sur vos cuisses et saisissez le câble de remorquage. Communiquez avec le conducteur du bateau pour contrôler votre vitesse.
  4. Contrôlez la planche à genoux : Une fois que vous vous sentez en sécurité sur la planche, vous pouvez commencer à la diriger en inclinant légèrement la tête et les épaules dans la direction souhaitée.
  5. Commencer à faire des acrobaties : une fois que vous avez maîtrisé les étapes précédentes, vous pouvez commencer à faire des acrobaties. Entraînez-vous à vous relever plusieurs fois et à perfectionner vos virages avant de tenter d’autres figures. Ne vous découragez pas si vous tombez, c’est de plus en plus facile avec la pratique !

 

Comment choisir une planche à genoux

Le choix d’une planche à genoux est crucial pour ceux qui souhaitent pratiquer ce sport. Les options disponibles vont des planches récréatives aux planches professionnelles. Pour les débutants, il est conseillé de commencer par une planche à genoux récréative, qui est généralement moins chère que les planches de compétition et offre une plus grande variété d’options.

Les kneeboards récréatives sont conçues avec une flottabilité supérieure pour vous aider à rester à flot. En outre, elles présentent d’autres caractéristiques adaptées aux débutants, telles qu’un crochet pour tenir la corde lors de l’escalade et des palmes pour un meilleur suivi.

guide-kneeboard

Ces dernières années, des planches hybrides multi-activités sont également apparues sur le marché, permettant de pratiquer différentes disciplines, telles que le kneeboard, le wakeboard, le bodyboard ou le wakesurfing à l’aide d’une seule planche.

Voici quelques kneeboards à considérer :

154,95€
in stock
3 new from 154,95€
as of juillet 15, 2024 4:44 pm
Amazon.fr
Last updated on juillet 15, 2024 4:44 pm

 

Différence entre le kneeboard et le wakeboard

On nous demande souvent quelle est la différence entre le kneeboard et le wakeboard, une autre discipline nautique qui est similaire mais qui présente des caractéristiques distinctes.

Le wakeboard, comme le kneeboading, implique qu’un rider soit tracté par un bateau au moyen d’un câble de remorquage. La principale différence est due au fait que l’exécutant de l’activité n’est pas à genoux comme dans le wakeboard mais debout, ce qui nécessite une bonne force du haut du corps.

kneeboard guide

Voyons de plus près les similitudes et les différences entre ces deux disciplines aquatiques.

Lisez notre guide complet du wakeboard.

Commonalités

  • Tous deux ont besoin d’un grand plan d’eau et d’un bateau pour tirer le rider.
  • Ils utilisent tous deux un câble de remorquage qui n’est pas ou peu étiré pour permettre les cascades dans les airs.
  • Ils requièrent une bonne force du haut du corps pour s’accrocher aux planches et exécuter les cascades.
  • La vitesse du bateau est importante dans les deux sports.

Différences

  • Les wakeboards sont plus courts et le rider se tient debout, tandis que les kneeboards sont plus longs et le rider se tient sur les genoux.
  • Les kneeboards sont plus longs et le rider se tient sur les genoux.
  • La forme du fond des planches peut être plate ou incurvée pour les kneeboards, tandis qu’elle peut être concave ou sans caractéristiques pour les wakeboards.
  • Les bords des planches sont différents, avec des bords arrondis pour le wakeboard et des bords tranchants pour le kneeboard.
  • La position du surfeur sur la planche est différente, le surfeur de wakeboard étant debout et le surfeur de kneeboard étant agenouillé avec une sangle qui maintient fermement les cuisses sur la planche.

Lisez aussi : Guide du skimboardLes meilleures planches de skimboard

 

F.A.Q. sur le kneeboard

1. Le kneeboard fait-il mal aux genoux ?

Non. En général, le kneeboard ne fait pas mal aux genoux. S’il est pratiqué correctement et avec une planche de qualité, les blessures aux genoux sont rares. Certaines personnes peuvent ressentir une gêne au niveau des genoux lorsqu’elles pratiquent le kneeboard pendant une longue période, mais l’amélioration de la souplesse ou le raccourcissement des séances peuvent y remédier.
Comme dans tous les sports, le risque de blessure augmente si le surfeur s’adonne à des cascades et à des figures. L’impact des rebonds, des sauts et de l’atterrissage sur l’eau peut provoquer une gêne. Le choix d’une planche à genoux adaptée peut aider à prévenir les blessures et fournir un soutien supplémentaire pendant les acrobaties.

 

2. Quelle est la vitesse du bateau lorsqu’il tire un kneeboarder ?

La vitesse du bateau qui vous tire pendant le kneeboarding doit être celle avec laquelle vous vous sentez à l’aise. En règle générale, suivez les lignes directrices ci-dessous en fonction de votre âge.

  • 5-10 ans – 16 km/h ou moins
  • 10-13 ans – 16 à 24 km/h
  • 14-17 ans – 24 à 32 km/h
  • 18 ans et plus – 32 km/h ou le niveau de préférence/confort du conducteur

 

3. De quoi ai-je besoin pour commencer le kneeboard ?

Hormis un bateau, ou la possibilité d’y accéder, il ne faut pas grand-chose pour se lancer dans l’aventure du kneeboard. De plus, il n’est pas très cher au début par rapport à d’autres sports nautiques.
Trois choses sont nécessaires pour commencer :

 

Cliquez pour évaluer !
[Total: 1 Average: 5]

Leave a Response